Négatif/ Positif vs Accomplissement !

Avez-vous remarqué l’élan, l’envie d’éveil, d’accomplissement, les actions menées  pour un réveil des consciences : cursus de développement personnel, webinairs, webTV qui se multiplient sur le sujet, revues, livres, films, chansons qui dépeignent les possibles respectant la terre, la nature, l’humain, l’écosystème… l’Être ? 

Je n’ai nulle envie d’en dresser la liste. Seulement de faire part de ma surprise quant à l’utilisation des termes « négatif » associé au « mal, mauvais »- sous entendu à ne pas penser, faire…vivre – et « positif » pour le meilleur, la seule chose qui soit : « psychologie positive », « éducation positive », « pensée positive »… je vous laisse avec ces exemples.

Je comprends ce que ces titres évoquent et pourtant je ne partage pas ce regard. Le Tao nous propose un entendement véritable, je crois. Il permet de ne pas souffrir de ce qui se présente… de ne pas y voir du « négatif » dans le sens étriqué sus-cité. 

En médecine chinoise traditionnelle,  le yin et le yang se complètent : ils ne s’affrontent pas. Le yin, le féminin est aussi décrit comme la part négative. Vous savez, celle qui est cachée, voilée, inconsciente, comme l’est le sexe féminin, caverne sacrée enfouie dans les entrailles, à l’intérieur. Celle qui dérange, qui interpelle, celle qui réveille : l’intuition, l’idée, le neuf. Ce négatif est repérable par son « moins« , le signe -. Le « vide » au niveau du sexe… Il se tient près à l’accueil. 

Et c’est le yang qui se présente : la forme manifestée qui complète le « vide », le masculin qui comble le féminin, le remplit autant qu’il lui procure le plaisir de se sentir existant. En vérité c’est une Co-existence. Au niveau sexuel il est facile de le comprendre, de le concevoir : les formes sont faites l’une pour l’autre, moulées mutuellement l’une à l’autre. Le signe « plus » + se dessine d’abord  en posant le signe moins — et d’y ajouter la barre verticale Ι . Cette verticalité représente la manifestation du Ciel sur Terre, l’idée dans la matière qui prend alors forme. Le positif  est donc sous-tendu à l’horizontalité du négatif, du « moins ». Sinon c’est « une verticale » et pas le « positif ». C’est la transformation, la formation qui se dit à travers.

Sans le féminin, le masculin n’a rien à manifester. Sans intuition ce monde n’existerait pas : la matière serait informe, inutile. Le désir d’expression préexiste avant sa manifestation, un chanteur serait silencieux sans texte, silencieux l’instrument sans la mélodie, l’artiste sans l’inspiration, le professeur sans la connaissance…

Sans le négatif, pas de positif. Sans le négatif, pas de photo. Sans l’accueil, pas d’ami, pas de rencontre, pas de vie. 

Ce qui dérange est souvent ce qui n’est « pas comme prévu », « pas comme on le veut »… On le « veut » avec le yang. Le conscient, le positif, le visible, le palpable, le masculin devient le « vouloir » lorsqu’il fait fi du féminin. Lorsqu’il oublie qu’il « ne sait pas ». Il devient un « petit chef » qui se prend pour le Tout, le Vivant, l’Être, le Tao, l’Un. Et le déséquilibre qui suit engendre la souffrance. Piétiner une part de soi est, heureusement, toujours douloureux – entendre douleur comme doux leurre. C’est un avertissement, une information qui ne passe pas inaperçue, qui ne peut être niée. 

Que la Vie est bien faite – vs fête ! Elle demande à Se dire…et pas seulement à moitié 😉 

Il n’y a donc pas à batailler pour être entier. Juste accueillir ce qui est, là, maintenant.

Si je « supprime le négatif », je ne peux évidemment pas obtenir « du positif » ! Impossible ! 

Les erreurs, quand elles viennent, sont nécessaires : elles sont porteuses de connaissance que l’on ignorait posséder. C’est l’enfant qui apprend à marcher et qui réitère les gestes jusqu’à ce que les muscles soient assez forts pour porter le poids du corps, pour garder l’équilibre et savoir évaluer la distance avec le sol lors des appuis, avec les objets environnants. Il réajuste son corps, son placement en permanence. Il est en alerte. C’est un travail qui demande force et constance : féminin et masculin. C’est ce que prend chaque réalisation : la force féminine et la constance masculine. L’une sans l’autre et c’est l’échec vs apprentissage. L’idée de Mandela :

photo Mandela

Alors pourquoi ne pas tout simplement parler de « psychologie », « d’éducation » et de « pensée » ? Nul besoin d’ajouter « positif » puisqu’il signifie juste que « ça se montre », comme le sexe de l’homme. Qu’il montre ce que le féminin lui a chuchoté à l’oreille… tout simplement !  

Tout ce sur quoi se porte votre regard est donc du « positif embrassant le négatif ». Le négatif ne se montre pas : il est caché à l’intérieur de ce qui se montre.

C’est déjà l’Unité… 

Allez, savourez… c’est déjà là.

Ouf ! 

De tout coeur avec vous 


2 réflexions sur “Négatif/ Positif vs Accomplissement !

  1. Merci pour ce sujet d’importance ! Ce qui m’interpelle c’est, dans la manifestation perçue en Conscience par soi-même des deux polarités s’exprimant en soi…en permanence… c’est que je réalise lucidement que la VIE joue, en moi, à travers ces 2 polarités et qu’elle colore mon vécu quotidien, mes expériences, mes relations, ma sensibilité, mes réactions, mon ancrage ou mon flottement, mes attirances et mes rejets, mes éclats de rires et mes larmes… Je constate les fluctuations de la balance…et/ou un déséquilibre ??? Mon « grand » Yin m’auto-bouleverse…et je me dilue dans des larmes de reconnaissance à la Vie d’ETRE …vivante, si sensible justement et, mon Yang, si longtemps oublié, ignoré…qui s’éveille et se dévoile en conscience depuis peu, en force consciente, potentielle. Se dessine alors, une vraie ouverture, un chemin, pas seulement symbolique, mais, en manifestation potentielle, une sorte de gestation en cours de réalisation …sur un autre plan… Liliane;

    Aimé par 1 personne

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s