Je rencontre, avec grande joie, des bébés en consultation. Il y a ceux en cours d’incarnation, dans le ventre de la mère et ceux qui me sont présentés une fois « nés ». Il est fréquent de les voir endormis, leur âme navigant autour de leur corps, dans la pièce… Et au combien je les comprends !

Oui, s’incarner n’est pas simple du fait de la densité qui existe sur Terre. La matérialité primant sur la spiritualité, cette venue sur Terre est vécue durement, comme si on devait rentrer dans un espace plus petit que soi.

Et pourtant si cette planète est dense ce n’est que l’effet de la cristallisation de l’Amour qui est Tout ! Cette lourdeur n’est que l’amour en barre !

Exerçons-nous à voir le corps comme de l’amour en pleine expression…

Chaque cellule est Amour, divin, chaque geste est l’Amour dansant, chaque parole est l’Amour se disant, chaque dessin l’Amour à l’Oeuvre, chaque chant l’Amour vibrant. La respiration est l’Amour se savourant, l’alimentation l’Amour se dégustant, chaque caresse l’Amour se touchant.

Ressentir sciemment l’Amour en soi, c’est être. Être est être en union et en relation en Soi.

Chaque cellule est en union avec les autres, en relation avec les autres ne faisant qu’Un. À l’intérieur de chacune l’union et la relation sont aussi.

Imaginons aimer chaque partie de ce corps : l’Amour qui aime…, n’est-ce pas naturel ?

Et si, aujourd’hui, nous étions l’attention à cette extension de l’Amour en Soi ?

Finalement on se cogne à l’Amour comme on cueille l’Amour.

Alors, moins lourd maintenant ?

De tout coeur avec vous,

Nicole

#commentarrêterdesouffrir #densitéterrestre #amour #love #incarnation

Photo by Heike Mintel on Unsplash

Pas encore de commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *